─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Le nom de la mariée

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Bien que la loi ne l’y oblige pas.

Madame a aussi la possibilité de compléter le nom de son mari en y ajoutant le sien. Néanmoins, son nom de jeune fille figurera toute sa vie dans ses documents administratifs.

Il faudra penser à renouveler :

  • carte d’identité
  • passeport
  • permis de conduire
  • et carte grise.

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

De nouveaux documents d’Etat Civil pour les mariés

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

  • L’acte de mariage : remis  au couple après le mariage à la mairie, il constitue la preuve de votre mariage.
  • Le livret de famille : déstiné à receuillir toutes les informations relatives à la famille que vous fonderez éventuellement.

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Le revenu imposable

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Qui sera calculé sur la somme des revenus imposables de chaque époux. Le quotient familial du couple marié passe à 2 parts, contre une part en situation de célibataire. Le nombre de part correspond au nombre par lequel on divise le total des revenus.

Aussi, l’année de mariage, chacun renseigne sa déclaration d’impôt avant de compléter la déclaration commune l’année suivante.

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

La sécurité sociale

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Si l’un des deux est sans emploi, il peut bénéficier de la couverture sociale de son conjoint. Il suffit d’adresser une copie de son acte de mariage au centre de sécurité sociale. Si les deux époux travaillent, évidemment, rien ne change.

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Le bail du logement

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Si les mariés sont locataires, ils deviennent co-titulaires du bail, même si celui-ci a été signé avant leur mariage.

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Les congés

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Pour célébrer le mariage. Le code du travail prévoit effectivement 4 jours de congés que les époux soient en CDI, CDD, stage ou en intérim.

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Le devoir de contribution

─══─━══─⊱◊⊰─══━─══─

Chacun des époux contribue aux dépenses de la vie en communauté  selon ses moyens : logement, nourriture, éducation des enfants… Le cas échéant, l’autre époux peut adresser une demande au JAF (Juge aux affaires familiales) pour le contraindre à participer financièrement.

D’ailleurs, voici les textes de lois relatifs qui sont lus par le célébrant lors de la cérémonie civile :

Article 212
Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance.

Article 213
Les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille, ils pourvoient à l’éducation des enfants et préparent leur avenir.

Article 214
Si les conventions matrimoniales ne règlent pas la contribution des époux aux charges du mariage, ils y contribuent à proportion de leurs facultés respectives.

Article 215
Les époux s’obligent mutuellement à une communauté de vie.

Article 371-1
L’autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant. Elle appartient aux parents jusqu’à la majorité ou l’émancipation de l’enfant pour le protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement, dans le respect dû à sa personne. Les parents associent l’enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité.