44 751 mariages catholiques ont été réalisés en 2019*. La célébration religieuse apporte une dimension sacrée et absolue à l’union du couple. Le mariage fait partie des 7 sacrements de la foi catholique, les signes sacrés que sont le baptême, la confirmation, la confession, la communion ou eucharistie, l’ordination, le mariage et l’onction des malades.

Mariage à l'église : préparatifs de la mariée Mariage à l’église : préparatifs de la mariée

Quelles sont les conditions pour se marier à l’Église ? Comment se déroule la cérémonie ? Quels sont les protocoles et traditions à respecter ? Découvrons les réponses à ces questions ensemble.

Les conditions pour se marier à l’Église

Être marié civilement, à la mairie

A l’Église, comme dans tout autre lieu de culte en France (la mosquée pour les mariages musulmans), le mariage religieux est interdit s’il n’est pas précédé du mariage à la mairie.
Le passage devant le Maire est donc obligatoire. Il fournira, à l’issue de la cérémonie civile, l’acte de mariage que les époux pourront présenter au prêtre.

Mariage Mairie avant église
Le mariage à la mairie avant l’église

Pour en savoir plus sur le mariage à la mairie, consultez les articles :

Les conditions d’âge

  • L’homme doit être âgé de 16 au minimum.
  • La femme doit être âgée de 15 ans.

 

 

Arrivée de la marié à l'église Arrivée de la marié à l’église

Dans la réalité, il faut avoir 18 ans pour pouvoir se marier puisque le passage devant la mairie, comme nous allons le voir plus bas, est indispensable.

Être en accord avec les valeurs chrétiennes

Il n’est pas nécessaire d’être croyant pour se marier à l’Église. Toutefois, le non croyant doit respecter la foi du conjoint et adopter les valeurs matrimoniales sacrées.

L'entrée de la mariée dans l'église américaine de Paris au bras de son pèreMariage catholique : l’entrée de la mariée au bras de son père dans l’église américaine de Paris

Être confirmé

Le sacrement de confirmation est nécessaire pour se marier religieusement. Il est réalisé, en principe, pendant l’adolescence. En l’absence de confirmation religieuse, il est possible, pendant la préparation du mariage avec le prêtre de se faire confirmé.

Célébration mariage catholique ParisCélébration mariage catholique à Paris

Ne pas avoir été marié religieusement

Même divorcé, l’Église ne pourra célébrer une nouvelle union puisque le mariage chrétien est considéré comme absolu.

Il est donc nécessaire de n’avoir jamais été marié à l’Église. En revanche, si un des deux partenaires, voir les deux, a été (ont été) marié(s) au civil uniquement, alors oui le mariage religieux est possible.

En clair, on ne peut se marier qu’une seule fois à l’Église.

Mariés et témoins à l'égliseMariage catholique : mariés et témoins à l’église – Paris

Être baptisé

Le couple doit être baptisé pour se marier à l’Église. Néanmoins, si au moins un des deux ne l’est pas, le couple peut demander  une « dispense de disparité de culte » à l’évêché. Cette dispense est accordée quasi systématiquement.

Mariage catholique : l'échange des alliances
Mariage catholique : l’échange des alliances à l’église

 Mesures sanitaires COVID 19

Le pass sanitaire ne s’applique pas aux cérémonies civiles et religieuses.

Le port du masque, le respect des gestes barrières et des règles de distanciation restent de rigueur.

En revanche, dans les lieux privés (restaurants, domaines, etc) qui reunissent plus de 30 personnes, les mariés (ou un tiers) sont tenus de verifier les pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022.

Déroulement du mariage catholique à l’Église

L’entrée dans l’Église

  • Les invités s’installent les premiers, les proches de la mariée à gauche et ceux du marié à droite.
  • Le marié fait son entrée au bras de sa mère qui s’installera au premier rang sur la droite
  • Le père du marié accompagne la mère de la mariée à sa place, au premier rang à gauche, et rejoint sa place au premier rang à droite.
  • Les témoins, garçons, demoiselles et filles d’honneur défilent à leur tour
  • La mariée, au bras de son père, retrouve l’autel en dernier

Retrouvez l’article illustré « Dans quel ordre entrer dans l’Église le jour du mariage« 

La célébration de l’union

  • Lecture de passage de la Bible.
  • Le Psaume – la parole de Dieu, lu ou chanté
  • Lecture de L’Évangile par le prêtre.
  • L’échange des consentements des jeunes mariés
  • La bénédiction des alliances
  • La prière des époux
  • La bénédiction nuptiale des jeunes mariés.
  • La bénédiction finale du prêtre
  • La signature des registres par les mariés et les témoins du mariage.
  • La remise du livret chrétien.
  • Le passage des enfants d’honneur auprès des invités pour récolter les dons pour l’église.
  • Les chants et musiques d’orgue de sortie

La sortie d’Église

Pour réussir une sortie sous les confettis et réaliser de belles photos de ce moment, on fera sortir les petites filles et les petits garçons d’honneur : ils distribueront ainsi les confettis, pétales et autres accessoires aux invités qui feront une haie d’honneur aux mariés qui, eux, sortiront les derniers.

Sortie d'église sous les confettis Sortie d’église sous les confettis

Dans quelle église se marier ?

Le mariage doit être célébré dans la paroisse dont dépend le couple. Il est toujours possible de se marier dans un autre lieu si le prêtre accepte : il peut s’agir de la paroisse fréquentée pendant son enfance, par ses parents …

Mariage à l'Église Saint Germain des Près - Paris L’Église Saint Germain des Près – Paris 6 – Source : Les photos de Bela, Photographe mariage Paris et IDF

Quel jour se marier à l’Église ?

Du lundi au samedi. Les dimanches étant réservés aux messes et aux baptêmes. L’idéal est d’enchaîner le mariage sur la cérémonie religieuse juste après le passage à la mairie (muni de son acte de mariage).

* Sources : https://eglise.catholique.fr/guide-eglise-catholique-france/statistiques-de-leglise-catholique-france-monde/statistiques-de-leglise-catholique-france/les-sacrements-en-france/